Stairway To The Sun


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alexia Ashford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexia Ashford

avatar

Messages : 19

MessageSujet: Alexia Ashford   Lun 12 Avr - 23:27

}Alexia Ashford

Said the spider to the fly,
how do you wish to die?

“Mirror, Mirror, who am I ?”



“Illusion is the first of all pleasures.”


    Nom: Ashford
    Prénom: Alexia
    Sexe: Féminin
    Age (en 1998): 27 ans
    Date de Naissance: 9 mars 1971
    Nationalité: Anglaise
    Activité: Pas besoin d'être majeure pour être chercheuse de l'Umbrella...


“Only the shallow know themselves. ”



She's not human : she's perfection.

Vois cette petite chose.
Vois quelle grande ombre plane derrière elle.
Alexia n'a que dix ans quand elle devient chercheuse en chef pour le compte de l'Umbrella, dans les traces de son père. Géniale. Son cerveau avale, son cerveau mâche, son cerveau recrache des formules, des idées; en moins de temps que n'importe qui, surpassant jusqu'aux génies, se plaçant plus haut que n'ont jamais rêvé les chercheurs de l'Umbrella. Admirée, respectée, en un temps record, la voilà propulsée au coeur de cette sombre face du monde, enfant déjà destinée à consacrer sa vie au virus T... Alexia est l'espoir de l'Umbrella, la fierté de son père, incarne la puissance renaissante des Ashford. Un si grand poids pour un si petit dos...
Elle est encore blonde et rondouillarde, elle vit encore dans son monde de poupées et de boîtes à musique, mais déjà, elle est si seule... La différence l'a exclue des mondes d'enfants, et il est encore trop tôt pour pénétrer le monde des adultes. Seul son frère est là. Pour elle. Rien que pour ses yeux de folle et son coeur atrophié. Ce qui le lie à lui est quelque chose qu'aucune personne ne peut comprendre. Même ADN. Même passion. Alexia elle même.
Substitut à toute relation normale, son amour pour elle-même a grandi, caressé par les encouragements de ses pairs, enflammé par l'amour d'Alfred, se nourrissant de la haine profonde que tous éprouvent pour elle, motivé par la jalousie aussi bien que par la peur naturelle de ce que l'on soupçonne mais qu'on ne peut croire...
Quelle était la mère qui avait pu donner à Alexander pareille perfection, une perfection qui avait apporté le salut à une famille dangereusement déclinante, intervenant comme une sorte de prophétie inconnue de tous?

Qu'est ce qui faisait d'elle, faible fillette recluse dans son laboratoire, aux atouts physiques et mentaux surdéveloppés, un être humain?

She's perfection. No need to be human.

C'est alors qu'elle a su.
C'est alors que son frère lui a ouvert les yeux.
C'est alors qu'elle a haï son père.
Elle n'était pas une personne exceptionnelle. Même pas une personne.
Quelque chose s'était-il brisé alors qu'elle fut mise au courant de sa nature? Une expérience de son père, une manipulation génétique ayant pour fin de redorer le blason des Ashford à la place d'un « père » dont l'incompétence ne commençait seulement qu'à se dévoiler?! La condamnait-on à être si peu de chose en réalité?
Non, elle s'aimait déjà beaucoup trop pour songer à mettre fin aux jours du monstre qu'elle était. Il avait voulu faire revivre Veronica, elle serait bien plus que cela. Grandissant de haine, de fureur, la seule issue qu'elle envisageait était celle de la vengeance. Accomplie au travers des expériences conduites sur le corps de son propre père, le changeant en un monstre qui cette fois n'avait pas sa prestance, son intelligence, ni sa beauté.
Puis la revanche.
Alexia a alors appris à aimer ce qu'elle était, libérée du chemin qu'avait voulu tracer pour elle son père. Libérée du fardeau qu'était cet incapable, inutile jusque dans sa mort cérébrale. Elle était un monstre? Et alors, puisqu'elle était plus terrible que n'importe qui, puisqu'elle pouvait devenir la plus puissante grâce à son bébé, ce précieux virus T-Veronica, nommé en référence à cette aïeule qu'elle ne pouvait plus que dépasser...

Même un aussi petit incident qu'une contamination inopinée n'aurait pas raison d'elle. Elle avait la solution. Elle avait son frère et tout l'amour qu'il lui portait pour mener à bien son projet, pour veiller sur elle pendant son sommeil.

Demain, elle se réveillerai pour régner.
Demain, les Ashfords retrouveraient non seulement leur influence, mais ils auraient aussi leur première reine.
La terrible reine de ces fourmis humaines.


    Un peu plus, please !

    Plus grande peur: Celle de disparaître. Non pas d'être tuée, il serait bien trop surréel que quelqu'un puisse attenter à sa vie, même si les motivations ne manquent pas à certains. Elle a grandi comme une bête de foire, un être à part, uniquement poussée en avant par l'admiration qu'on lui vouait, et sa curiosité scientifique. La découverte de sa nature à accentué ce besoin de reconnaissance, que ce soit de l'admiration, de la jalousie ou de la haine. Mais pas d'indifférence. Et c'est une des raisons de l'importance de la relation avec son frère, lorsqu'ils furent isolés en Antarctique...

    Plus grand rêve: Le rêve de tout les scientifiques fous : contrôler le monde... Est-ce vraiment un rêve, cependant? N'est ce plutôt son destin? Elle a été créée pour faire de grandes choses, et elle compte tenir au moins cet engagement, même dépasser toutes les attentes qu'avait pu avoir son père. Quel autre rêve possible pour quelqu'un qui n'est même pas humain? Son destin, donc, c'est la perfection du T-Veronica, c'est son règne sur l'humanité asservie à la façon des fourmis ses ancêtres...

    Relations:

    Alexander Ashford
    Tout aurait pu très bien se passer avec ce père qui l'encourageait autant qu'il fallait, jouant alors auprès d'elle un rôle presque aussi important que celui de son frère. Mais tout bascula lorsque les jumeaux avaient douze ans, et qu'Alfred appris le terrible secret que cachait leur naissance. Ce ne fut alors plus que haine et dégoût, pour une créature plus que pour un humain. Mais un dégoût paradoxal, venant d'une petite fille qui ne se privait pas déjà de faire des expériences sur le virus T, transformant des innocents en monstres...

    Alfred Ashford
    Comment pourrait-il y avoir de lien plus fort? Elle peut l'appeler son « inutile valet », son « incapable de frère »; il n'est pas besoin de retranscrire l'importance qu'elle attache au lien qui les unit lorsque celui ci est si profond. Ce sont deux monstres issus du même ADN. Il est elle et lui en même temps. Il est son dernier rempart contre l'inhumanité encore plus flagrante qui la guette. Ils sont seuls tous les deux, mais ils sont tout. Il la chérit plus que tout, lui apporte tout ce dont elle a besoin pour avancer, pour ne pas que son narcissisme sombre dans la folie profonde.

    Autres: Elle aime beaucoup faire mumuse avec les fourmis, et autres insectes à six pattes; mais aussi les boîtes à musique et les poupées de porcelaine.



“Everything's got a moral, if only you can find it.”



La piqure grattait.

La porte du laboratoire s'ouvrit avec un long bruit de succion. Éclairage, ventilation silencieuse, autant d'automatisme qui firent leur office. Alexia sourit : tout avait toujours été parfait, et le serait certainement encore pendant longtemps. Mais pour l'instant, il fallait dire au revoir. Sa blessure, infectée, la démangeait; mais ce n'était que son imagination, c'était son obsession qui réglait chacun de ses gestes, le crissement de ses ongles sur sa peau. Elle disposait de peu de temps pour enfermer tout ce pan de sa vie, ces souvenirs incarnés dans des centaines de dossiers couverts d'écritures enfantines, des fioles aux contenus oubliés déjà. Les traits de son père faisaient surface. Peu de temps. D'aucuns en auraient eu les viscères tordues par la peur.
Mais la peur... Ahah ! La peur, jamais ! Le cœur se mettait alors à battre plus vite, accélérant la circulation des toxines dans le corps, augmentant la température corporelle, bref, se comportant exactement comme s'il voulait se faire un substrat de qualité pour le virus. Et de toute façon, de quoi fallait-il avoir peur ? Elle avait la solution pour ne pas finir comme son incapable de père. Elle était parfaitement calme, et la seule chose qui risquait de compromettre ses calculs, c'était l'excitation qui lui battait les tempes et qu'elle avait oublié de prendre en compte.

Elle tira un tabouret vers le mur du fond, tourna quelques boutons, et revint à la paillasse. Quelques feuillets trainaient encore là, qu'elle rassembla machinalement avant de les placer dans un dossier qu'elle rangea aux côtés de tous les autres, derrière leur vitre blindée. Pendant ce temps, la température augmentait lentement, en même temps que la lumière, dans l'énorme bac à sable contenu derrière une imposante vitre, au fond de la pièce. Alexia attrapa un masque, des gants, et quelques fioles choisies comme au hasard .
Derrière la grande vitre, la fourmilière se réveillait. La température réchauffait le sang transparent des insectes qui se réactivaient, se remettaient à la tâche comme si jamais elles n'avaient passé 24 heures immobilisées parce que la petite fille l'avait voulu. Quelques secondes, Alexia resta là, à regarder les insectes vaquer à leurs occupations, tranquilles, serviles... Un caprice l'avait fait les réveiller. Elle aurait très bien pu les laisser mourir de froid pendant qu'elle s'en allait, mais le désir irrésistible de les voir bouger une dernière fois l'avait saisit, un désir, mais aussi un besoin de les faire passer de vie à trépas de ses propres mains. Le contenu des fioles coula.

La réaction fut immédiate. Alerte ! Alerte ! Les fourmis s'agitaient, désorientées par ce soudain afflux dont l'odeur couvraient leurs phéromones. Alerte ! Alerte ! Elle paniquaient, et Alexia souriait, sentant presque l'odeur de toutes ces molécules qu'elles relâchaient pour lancer la grande opération de sauvetage.
Elle se ruaient toutes à l'intérieur de la fourmilière, en barricadaient les issues. Elles condamnaient leur sort, empêchaient le poison de circuler hors de leur abris. Non par manque total d'intelligence, mais parce qu'elle n'avaient d'autre choix. Protéger la reine, voilà leur seule motivation. Chaque mouvement d'antenne, chaque brindille ajoutée au dôme qui la protégeait était réalisé pour la reine, sur ordre de la reine. Sans leur reine, les fourmis n'étaient rien.

La reine était leur tout.

Et Alexia lui volerait ce pouvoir, et l'exercerait sans pitié sur cette grouillante masse d'humains imbéciles et faibles. Si 15 années de sa vie étaient le prix à payer pour pouvoir enfin réaliser son destin, elle les donnait sans hésiter. Elle n'avait pas peur, non, elle était toute entière bouillante de l'attraction qu'exerçait sa propre création, son devenir, sur elle.
Elle jetait aux ordures une à une les fioles et les différents bocaux qui tapissaient les murs de son laboratoire, comme dansant d'une vitrine à l'autre. A quoi bon les garder ! Quand elle se réveillerait, plus rien ne lui serait d'aucune utilité. Elle serait reine, et tous s'empresseraient de travailler pour elle. Veronica dominerait le monde, et enfin les Ashford retrouveraient leur puissance, non, la transcenderait ! pour devenir un absolu, leur seul de ce monde. Elle serait celle qui, seule, aurait les armes pour les mener vers la fin de l'humanité.
Dans leur prison, les fourmis se tordaient, leur carapace de chitine explosait sous l'effet du poison. La reine mourrait, ses ordres se faisaient incohérents, et la fourmilière s'emballait là où la mort n'avait pas encore frappé. La reine mourut, et plus rien, quelques soubresauts, des mouvements de vie sans cohérence, avant le dernier soupir.
Elle ne mourrait pas. Quand tous seraient à ses pieds, elle ne pourrait plus mourir, enfin libérée de ce cycle auquel le peu d'humanité qu'elle possédait encore la contraignait.

« Alexia... »

Son frère était venu la chercher. Sans se départir de son sourire, elle quitta des yeux le spectacle de la fourmilière pour se retourner vers lui. Il était l'heure. Sortant de la pièce, elle condamna son laboratoire à 15 ans d'immobilité.
Elle prit la main d'Alfred.

« Demain sera un grand jour, Alfred. Et n'oublie pas ! je compte sur toi... »

“We're all mad here~”


    Pseudo: Prout. Aka j'en ai pas.
    Comment avez vous connu le forum ?: Une espèce de loque de savant est venue me chercher...
    Remarques, suggestions ?: J'ai jamais joué à RE. Je connais que depuis hier >>
    Avatar de votre personnage: Alexia elle même, on a pas idée d'essayer de lui trouver un substitut.


Dernière édition par Alexia Ashford le Jeu 15 Avr - 22:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Wesker
"Humanity is entirely overrated."
avatar

Messages : 272
Age (en 1998) : 38
Nationalité : Anglaise ?
Quote : " Man is least himself when he talks in his own person. Give him a mask, and he will tell you the truth. "

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: Re: Alexia Ashford   Mar 13 Avr - 15:06

C'est très bien parti en tout cas ! Bonne chance pour plonger dans un nouvel univers, tu verras, on s'y attache vite :3

(Si tu veux des informations, hésite pas à en demander ;) )

_________________
AND STOP CALLING ME THE PRINCE OF DARKNESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stairwaytothesun.1fr1.net
Alexia Ashford

avatar

Messages : 19

MessageSujet: Re: Alexia Ashford   Jeu 15 Avr - 17:21

Merci!
Et merci aussi à monsieur la loque de chercheur qui m'aide aussi : )

Rien que la sortie à Paris ça m'en a appris pas mal...
Au fait, Wesker, on a la preuve ultime que t'es homo : D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Redfield
Hey, you know that I always keep my promises.
avatar

Messages : 155

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: Re: Alexia Ashford   Jeu 15 Avr - 17:36

Citation :
Au fait, Wesker, on a la preuve ultime que t'es homo : D

May I ask, fair lady? yesplz

_________________

Avat = Kenny on Hetalia Rpg ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Wesker
"Humanity is entirely overrated."
avatar

Messages : 272
Age (en 1998) : 38
Nationalité : Anglaise ?
Quote : " Man is least himself when he talks in his own person. Give him a mask, and he will tell you the truth. "

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: Re: Alexia Ashford   Jeu 15 Avr - 17:37

...
Sure.

(Aka: il ne vous croit pas =D)

_________________
AND STOP CALLING ME THE PRINCE OF DARKNESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stairwaytothesun.1fr1.net
Alexia Ashford

avatar

Messages : 19

MessageSujet: Re: Alexia Ashford   Jeu 15 Avr - 17:39

Le regard quand Alexia se désape.
C'est juste "Oh, mais, qu'est ce qui se passe, qu'est ce que c'est que ça?!"
: D

Et en plus, après, la seule façon pour Alexia de l'allumer, c'est de lui mettre le feu au cul. Genre, littéralement.


>>[]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Redfield
Hey, you know that I always keep my promises.
avatar

Messages : 155

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: Re: Alexia Ashford   Jeu 15 Avr - 19:02

epic

mybosswesker♥

_________________

Avat = Kenny on Hetalia Rpg ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Birkin
{It's sheer perfection !
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: Alexia Ashford   Jeu 15 Avr - 19:07

S'il te fait combattre Alexia, c'est parce qu'il en a peur

harcèlement sexuel contre lui, le pauvre

_________________

merci à Jill pour les icônes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Redfield
Hey, you know that I always keep my promises.
avatar

Messages : 155

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: Re: Alexia Ashford   Jeu 15 Avr - 19:59

Je vais le trainer aux prud'hommes!

Oui, il a fui comme un lâche. Pas que ça m'étonne... hinhin.

_________________

Avat = Kenny on Hetalia Rpg ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexia Ashford

avatar

Messages : 19

MessageSujet: Re: Alexia Ashford   Jeu 15 Avr - 22:23

Nyaon.


Je pense que peut-être éventuellement c'est fini.

Enfin, dites si c'est suffisant, de toute façon je pense que je rebosserai dessus...
Mais ça serait bien si je pouvais prendre le temps de...


Enfin bref.

Je me soumet à votre jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Redfield
Hey, you know that I always keep my promises.
avatar

Messages : 155

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: Re: Alexia Ashford   Jeu 15 Avr - 22:31

Depuis le temps que je louche sur cette fiche.

Je Valide avec joie, le RP est excellent et tu as bien compris le mécanisme d'Alexia.
J'apprécie le fait que Birkin n'apparaisse même pas dans "Relations" fufufuf yesplz

Question, qui n'est pas un piège, as-tu regardé les cutscenes de Darkside Chronicles et/ou Code Veronica X où Alexia apparait? Ça peut t'aider si tu le veut ^^

Bref, je blablate. Retouche à ma soeur une fois et toi aussi je t'étripe..

(une deuxième validation?)

_________________

Avat = Kenny on Hetalia Rpg ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Wesker
"Humanity is entirely overrated."
avatar

Messages : 272
Age (en 1998) : 38
Nationalité : Anglaise ?
Quote : " Man is least himself when he talks in his own person. Give him a mask, and he will tell you the truth. "

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: Re: Alexia Ashford   Jeu 15 Avr - 22:33

Ouah.
Impressionant, surtout parce que tu ne connais pas le jeu depuis longtemps. oO.
En tout cas tu as fourni un travail admirable et tu ne peux que être Validée !

Félicitations ! ♥️

(Wesker qui met des petits coeurs =D)

_________________
AND STOP CALLING ME THE PRINCE OF DARKNESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stairwaytothesun.1fr1.net
William Birkin
{It's sheer perfection !
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: Alexia Ashford   Jeu 15 Avr - 22:34

et moi je VALIDE PAS

Nan plus sérieusement, jolie fiche en effet et je plussoie les autres, tu as compris Alexia (en même temps t'as eu des cours intensifs)

bravo <3

_________________

merci à Jill pour les icônes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexia Ashford

avatar

Messages : 19

MessageSujet: Re: Alexia Ashford   Jeu 15 Avr - 22:49

En même temps, je m'en suis pris plein la gueule pendant deux jours de tes virus à la con.

Mais merci beaucoup, ça me fait vraiment plaisir ♥️
J'me sentais pas à l'aise, vu que je connaissais pas, mais si je semble avoir compris, c'est bien, je suis soulagée ~



>Chris : J'ai regardé Code Veronica presque en entier, j'ai pas encore eu le temps de voir son étape blob, mais c'est vrai que ça m'a pas mal aidée : D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexia Ashford   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alexia Ashford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stairway To The Sun  :: HRP } Once upon a time :: Registres :: Validés-