Stairway To The Sun


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Annette Birkin - Dans l'ombre dans génie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Annette Birkin

avatar

Messages : 30

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: Annette Birkin - Dans l'ombre dans génie   Dim 11 Avr - 17:20

“Mirror, Mirror, who am I ?”



“Illusion is the first of all pleasures.”


    Nom: Schönstein, épouse Birkin
    Prénom: Annette
    Sexe: Féminin
    Age (en 1998): va sur ses 33 ans
    Date de Naissance: 14/11/1965
    Nationalité: Américaine avec des origine allemandes.
    Activité: chercheuse pour Umbrella, diplômée biologie cellulaire et virologie, assistante de William Birkin.


“Only the shallow know themselves. ”



Tout d’abord, Annette se définit elle-même comme une scientifique. Et en bonne scientifique, elle est avant tout très curieuse. A croire qu’elle est tombée dans un erlemeyer de thiosulfate de potassium quand elle était petite. Enfin, c’est presque ça. Depuis toujours, Annette s’est toujours posé la question du « comment ça marche ? ». Ce qui l’a poussée naturellement à étudier les sciences et la biologie cellulaire en particulier, domaine dans lequel elle a excellé dans ses études. Sa curiosité et son cerveau avide de comprendre les mécanismes du monde vivant l’ont poussée à étudier de plus près les virus, cet amas de protéines parasite à la frontière entre le vivant et le non-vivant. Et c’est grâce à cela, qu’elle fut repérée et recrutée, dans les années 1980, par Umbrella.

La nature a donné à Annette un tempérament joyeux et optimiste. Chaque échec était l’occasion pour elle d’apprendre un peu plus, de comprendre mieux les choses. Voir une personne plus douée et compétente qu’elle lui donne envie de progresser pour se montrer digne de faire des recherches avec, pour pouvoir être emplie du savoir qu’on voulait bien lui distiller à la burette. Se retrouver enceinte à vingt ans fut pour elle une joie, la joie de créer la vie, d’appliquer en vrai, en réel ce miracle qu’est la création de la vie, et ne pas rester au stade de la théorie qu’elle avait tant lu dans les bouquins.

Annette s’est retrouvée alors mère de deux enfants, en quelque sorte. Oui, il y avait Sherry, sa fille, sa petite fille tant chérie dont elle regrettait souvent de ne pas pouvoir s’en occuper comme une bonne mère. Elle aime profondément sa fille mais n’arrive pas à concilier son travail avec la vie familiale. Alors, petit à petit, elle laissera sa fille de plus en plus seule. Pour s’occuper encore plus, d’un autre « enfant ». William. Son époux. Ce génie. Qu’elle aime si tendrement. Même si, hors de son labo, il reste un enfant incapable d’être autonome. Qu’il faut lui rappeler de manger, de se laver, de dormir. L’aider à faire son nœud de cravate. Le rassurer quand à ses peurs paniques de l’échec. Un métier à temps plein, en plus de son travail d’assistante. Dont pâtit la petite Sherry. Mais c’est plus fort qu’elle, William, c’est son univers. Elle se sent importante dans ses yeux, elle l’aime, point. N’est-ce pas l’important ?

Mais vivre 24/24h, 7/7j avec William, confiné presqu’en permanence dans un laboratoire, ne laisse pas indemne. William et ses recherches sont devenus son unique univers. C’est devenu une obsession pour elle, la santé de William et l’avancement de ses recherches. Elle serait prête à tout, pour cela. Même à tuer. Même à se sacrifier. Plus rien n’importe pour Annette que ce petit monde-ci. De ce fait, elle finit par se méfier de tout le monde, de peur qu’on s’approprie le travail et les recherches de son mari.


    Un peu plus, please !
    Plus grande peur: Ca pourrait se résumer à deux mots : perdre William. William et ses recherches sont devenus son monde. Et que ce monde s’écroule, serait un vrai cauchemar pour elle. Ah, aussi que Sherry lui dise qu’elle est une mauvaise mère. Elle en est consciente mais… C’est plus fort qu’elle, il faut qu’elle soit auprès de William.

    Plus grand rêve: Que William mette au point le virus parfait, qu’ils soit reconnu comme le meilleur pour l’éternité. Et qu’ils puissent, avec Sherry, devenir une sorte de famille normale et unie…

    Relations:
    William : son mari, son professeur, son enfant. Il sait qu’il peut se confier à elle, se reposer sur elle. Elle s’occupe de tout son quotidien, de sa santé, de ses recherches, le défendra en montrant les dents à tous ceux qui oseront nier son génie et sa supériorité. Elle l’aime, tout simplement.

    Sherry : sa petite fille, tant désirée, tant aimée, tant délaissée aussi… Longtemps, elle a tenté de concilier travail et vie familiale, mais cela fut vain. Petit à petit, elle oublia sa fille, refoulant le fait qu’elle se sentait vraiment « mauvaise mère ». Mais comment dire à une gamine dont on ne s’est presque pas occupée qu’on l’aime profondément, malgré tout ?

    Claire Redfield : Annette s’est d’abord méfiée de la jeune femme, mais elle a protégé Sherry… D’ailleurs elle lui a dit comment procéder pour éliminer les embryons que William a implanté dans la fillette… Qu’elle prenne soin de Sherry, c’est tout ce qui compte…

    Les autres : Quels autres ? Tous des ennemis qui en veulent aux recherches de William.


    Autres: Quand elle est dans son labo, Annette a tendance a devenir froide comme la pierre, limite un peu hargneuse quand on la déconcentre. Sauf si vous vous appelez William Birkin. Quand elle fait des expériences, elle s’attache toujours ses cheveux blonds en une petite queue de cheval, dégageant son visage au teint laiteux. Elle a aussi souvent de grosses cernes : à s’occuper de William et des virus, elle a parfois tendance à s’oublier elle-même…




“Everything's got a moral, if only you can find it.”



Annette se retourna et releva ses lunettes de protection puis enleva ses gants de latex pour se masser les paupières. Combien de temps cela faisait-il qu’elle tentait de faire se multiplier le peu de cellules qui n’était pas rentrées en apoptose après avoir été en contact avec le virus ? Combien de temps cela faisait-il qu’elle plaçait les cellules en multiplication dans ces boîtes de Pétri ? Combien de temps avait-elle encore passé, les yeux vissés sur le microscope binoculaire à observer la mort de certaines cellules infectées, la multiplication anarchique d’autres, récupérant les réussites, extrayant leur ADN par centrifugation, analysant la succession des bases azotées, annotant tout et envoyant ça à William afin qu’il perfectionne le virus… Combien de temps ? D’heures ? De jours ? De semaines ? De... mois ?
Annette avait perdu toute notion de temps. Le laboratoire était dans les sous sols. Point de lumière du soleil, juste des néons et leur lumière si artificielle. L’odeur des milieux de culture mêlée à celle du désinfectant. La blancheur des blouses, des paillasses carrelées et des teints des scientifiques. Et le silence. Hormis le bruit de quelques pas sur le sol, des crayons de papiers sur les feuilles ou celui des pipettes Pasteur sur le fond des boîtes de Petri, il y avait ce silence. Et l’on pouvait entendre le vrombissement léger des néons.

Dans ce presque silence, Annette se souvint que quelque chose ne tournait pas rond, qu’elle avait manqué quelque chose. Elle revérifia son protocole, ses notes, les stocks. Ah, il allait manquer de liquide physiologique… Non. Définitivement non, ce n’était pas ça.

Une ombre fugace lui revint en mémoire. Sherry. Sa fille. Combien de temps ne l’avait-elle pas vu ? Mangeait-elle correctement ? Lui avait-on fait prendre son bain ? Avait-on signé ses devoirs et vérifié son bulletin ? Quelle heure était-il ? Sherry avait-elle besoin d’elle ?

Instinctivement, la scientifique apposa ses mains au niveau de son ventre. Sherry. Sa fille. Elle avait passé neuf mois dans son utérus. Elle l’avait senti bouger en elle, elle l’avait vraiment désirée, avec William, même s’ils étaient encore si jeunes… Elle se souvient quand elle avait annoncé timidement qu’elle était enceinte à son jeune époux. Il avait sourit. Comme elle, il semblait enchanté d’avoir crée une vie. D’avoir accompli ce mystérieux acte qui est de mélanger des gamètes et de créer une chose nouvelle. Une vie. Elle avait eu peur que ça ralentisse les recherches, qu’elle soit un fardeau pour William en étant incapable de travailler dans les laboratoires, mais ils avaient trouvé la parade, elle faisait toutes les formalités administratives et dactylographiait les rapports et conclusions griffonnés par William. Et puis le grand jour était arrivé et à sa grande surprise, elle avait vu William qui était sorti de son laboratoire… Sans doute quelqu’un avait dû lui mettre de grands coups de pieds aux fesses pour l’en déloger…


Toutes à ses pensées, elle ne l’avait pas entendu arriver.

- Annette, tu rêvasses ?

Elle se retourna. Leurs regards se croisèrent. Elle lui sourit doucement, fouillant dans une boîte pour enfiler une paire de gants neufs.

- Je réfléchissais à ce qui manquait et je crois bien qu’on va être à court de liquide physio’ pour les bancs de cellules.

- Très bien, tu demanderas à l’autre labo d’en refaire. Suis-moi, il faut absolument que je te montre les derniers effets du virus ! Il est arrivé à déspécialiser une cellule ! Ca veut dire qu’il peut la reprogrammer comme il le veut !

Il avait l’air heureux et excité comme un enfant qui vient de trouver un œuf de Pâques dans le jardin. Annette sourit tendrement et, curieuse de voir ça de ses propres yeux, le suivit.

Et déjà, la petite Sherry était refoulée dans son inconscient.




“We're all mad here~”


    Pseudo: Peptidyl
    Comment avez vous connu le forum ?: là où la science est là, je suis là, évidemment.
    Remarques, suggestions ?: La science vaincra. Point.


Dernière édition par Annette Birkin le Lun 12 Avr - 12:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Redfield
Hey, you know that I always keep my promises.
avatar

Messages : 155

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: Re: Annette Birkin - Dans l'ombre dans génie   Dim 11 Avr - 18:03

*Super l'admin, il a pas fait sa fiche alors que des membres consciencieux ont déjà commencé... gloups Wesker va me...*

Bref, bienvenue et super début de fiche. Je me permets de la ramener tôt car j'apprends à être aussi sans gêne que mon perso j'ai ADORE le fait que Annette soit d'origine Allemande. Ça colle vraiment au personnage.

Bon début de fiche ^^

(Et la prochaine fois... laissez ma soeur tranquille, hm? )

_________________

Avat = Kenny on Hetalia Rpg ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annette Birkin

avatar

Messages : 30

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: Re: Annette Birkin - Dans l'ombre dans génie   Dim 11 Avr - 19:44

Test Rp fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Redfield
Hey, you know that I always keep my promises.
avatar

Messages : 155

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: Re: Annette Birkin - Dans l'ombre dans génie   Dim 11 Avr - 19:51

Excellent test Rp, je ne peux qu'applaudir et m'extasier devant la maitrise du récit (et des connaissances scientifiques.)

Je valide, te souhaite la bienvenue même si bon... Umbrella...

VALIDÉE
Citation :

Sans doute quelqu’un avait dû lui mettre de grands coups de pieds aux fesses pour l’en déloger…

Oh, Wesker...

EDIT : N'y aurait-il pas une erreur dans le titre?

_________________

Avat = Kenny on Hetalia Rpg ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annette Birkin

avatar

Messages : 30

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: Re: Annette Birkin - Dans l'ombre dans génie   Dim 11 Avr - 19:59

Merci de la validation ♥




...Une erreur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Birkin
{It's sheer perfection !
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: Annette Birkin - Dans l'ombre dans génie   Dim 11 Avr - 20:07

"Dans l'ombre dans génie"

et après c'est moi qui suis distrait? ;p

_________________

merci à Jill pour les icônes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annette Birkin

avatar

Messages : 30

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: Re: Annette Birkin - Dans l'ombre dans génie   Dim 11 Avr - 20:20

Ah oui, je n'avais pas vu. C'est corrigé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annette Birkin - Dans l'ombre dans génie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Annette Birkin - Dans l'ombre dans génie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stairway To The Sun  :: HRP } Once upon a time :: Registres :: Validés-