Stairway To The Sun


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {LOL Cinématographiquement parlant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albert Wesker
"Humanity is entirely overrated."
avatar

Messages : 272
Age (en 1998) : 38
Nationalité : Anglaise ?
Quote : " Man is least himself when he talks in his own person. Give him a mask, and he will tell you the truth. "

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: {LOL Cinématographiquement parlant ?   Lun 6 Sep - 22:58

PARLONS DES FILMS.

Alors vous les avez vu ?
Ils sont nuls hein ? Franchement.

Vous avez aimé ?
Bref dites moi 8D

_________________
AND STOP CALLING ME THE PRINCE OF DARKNESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stairwaytothesun.1fr1.net
William Birkin
{It's sheer perfection !
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: {LOL Cinématographiquement parlant ?   Mer 8 Sep - 12:39

C'est même pas nul à ce stade en fait XD J'sais pas, ça répond à une philosophie particulière ou bien alors il y a un code caché dedans pour des âmes supérieurs que nous, êtres humains normaux ne pouvons comprendre?
Ou alors le(s) réalisateur(s) n'ont absolument aucun respect pour leur public et là, ça atteind des sommets....
Quand on pense que Romero aurait pu les produire (apparemment il avait déjà commencé une ébauche de scénario, avec les persos du jeux... mais ça manquera pas à Chris vu qu'il y avait du Chris/Jill dedans XD). Vu que le réalisateur a toujours mis un propos politique dans ses films, ça aurait pu être sympa avec un Wesker totalement Nietschéen qui parle comme un thésard de la Sorbonne *sort*

Enfin bref, parlons des films...

... lol...


Je dois dire que lorsque le premier du nom est sorti, j'étais encore jeune. Je connaissais rien aux films d'horreur. Des jeux, je ne connaissais que le manoir, les chiens et...un enfoiré de zombie en manteau vert qui m'a volé mon enfance *loin*
Alors à la première vision, le film a marché pour moi. Je devais avoir dans les 12 ans, on a tous commis des erreurs jeunes alors un peu de pitié !
Il y a quand même des points positifs dans ce film, notamment la musique. Là, Marylin Manson il a fait du bon boulot, le thème principal est simple, hantant et dérangeant:

http://www.youtube.com/watch?v=x8FhcOHXa-M

Ensuite il y a les décors. On ne voit que très peu le manoir, vu que l'action se passe principalement dans les labos souterrains mais ça commence déjà à instaurer un noyau d'ambiance (vite détruit, ok). Des meubles enveloppés de draps, une statue plastifiée, des ombres et un vent pour agiter tout ça. Primaire, basique mais parfois ça suffit.

Enfin, la scène d'introduction est efficace: massacre à Umbrella 8D Ca ne m'a plus jamais fait voir les ascenseurs de la même façon 8D *petite nature*

Mais soyons honnête, c'est tout pour les points positifs. Parce qu'après bien des choses viennent gâcher le film:

- le scénario qui tient sur un mouchoir de poche. Dans le jeu ça passe, dans un film, non.

- des personnages caricaturaux. Hé dire que Milla Jovovich est sensée être une espèce de genderbent de Wesker, dixit Paul Anderson le réalisateur.... Wesker, mon chou, sois gentil. Passe jamais par le Brésil, le changement de sexe ça te réussira pas.

- une action mollassone. Lorsqu'on vient voir Resident Evil, c'est pour les zombies. Là, ils se font attendre un peu trop, ces petits coquinous! Leur maquillage est pas trop mal fait, leur bruitage non plus mais ça manque singulièrement de travail

- les monstres ont été créé par Maïtée. Oui, Maïtée bosse pour Umbrella, c'est elle qui a mis au point les chiens. La recette est simple, on prend l'accent du Sud (et pour ça on demande conseil à Yuri), et on commence: un peu de beurre, de la sauce bolognaise, une pincée de ciboulette et on étale tout sur le poil à coup de hache, putain con ! Ne vous inquiéteeeez pas, ils n'ont pas mal du tout

- Presque aucun renvoi aux gens: juste le nom d'Umbrella en fait, le manoir et le laboratoire.

Pour conclure: ce film reste le moins raté des trois. Je le regarde encore parfois, mais simplement parce qu'il y a peu de dialogues compliqués ('ruuuun, ruuuun, ruuuuuun!") et que donc je me le mets en VO sans sous titres pour m'exercer l'oreille.

Ensuite le second

Resident Evil Apocalypse:

Là j'étais déjà plus vieille, donc j'ai eu de gros WTF dans le cinéma. Cette fois ci on a un personnage du jeu, Jill, qui apparaît. Bon, dans l'ensemble le look est bien travaillé mais c'est tout. On voit rien du jeu de l'actrice, on a du penser que le maquillage faisait tout. Et puis quoi, c'est pas humainement possible de dézinguer zombies, lickers et clebs SANS soutien gorge, en courant partout avec des tâlons aiguilles.

Les personnages sont encore plus caricaturaux que le premier, Carlos Oliveira apparaît aussi et est complètement foiré. J'ai appris il y a peu que l'acteur était celui qui faisait le beau cavalier arabe bien kitsch dans la Momie. Ca m'a tué... bref ! Ah oui, on a des russes courageux qui se sacrifient, dedans...

Ils ont fait une fac similé de Birkin (les chinois doivent être dans le coup...). Ils l'ont remplacé par un Ashford (*PAN*) en fauteuil roulant....

la gamine (ashford aussi donc) est chiante

ils nous ont foutu le black de service avec les blagues foireuses.... joie des stéréotypes cinématographiques

MAIS

mais ya un perso sympa, le major Cain (tu me corriges sur l'ortho si c'est pas ça, Hunk). C'est le bad guy de service, il est allemand, il porte des gants et l'acteur est beau (et bon aussi, il a fait des bons films).

Un film poubelle vite vu, vite oublié sans rien de marquant, ni la musique, ni les décors qui ne sont pas exploités. Dommage, vu l'action que ça promettait, ça aurait pu être jouissif tout en étant merdique. Là non.

Resident Evil Extinction


Même pas envie de développer là... Une Claire Redfield vulgaire au possible et le genderbent de Wesker qui mute en maître Jedi.
On a aussi un blond, président d'Umbrella qui nous est présenté comme Wesker. Il est gros. Et puis comment qu'il est arrivé là d'abord, promotion canapé?! O__O C'est contraire au perso quoi... oui même si tout est contradictoire en lui *sort*

On s'ennuie, c'est encore plus cliché et caricatural que les autres et ya de méchants oiseaux....

Ah oui, et plagie carrément le Day of the Dead de Romero avec son zombie apprivoisé, Boubou (Budd en VO). C'est pitoyable...

Ah, on a un Tyrant à la fin.

Il est moche.

Bref... je verrais quand même Resident Evil Afterlife, mais pas toute seule et dans un état second pour y survivre quand même un minimum avec mes cellules grises. Parce que le trailer est à mourir de rire avec Wesker, sa conjonctivite, ses lunettes et son problème de poids... pauvre gars !


_________________

merci à Jill pour les icônes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Cooper
The Death Cannot Die
avatar

Messages : 90

MessageSujet: Re: {LOL Cinématographiquement parlant ?   Mer 8 Sep - 18:56

Bon, autant dire que regarder Resident Evil en film, c'est pas se casser les neurones qui restent.

Resident Evil

A part la scène d'entrée et la scène apéricube (sisi, vous savez, la scène où les personnages intéressants sont mort, celle ), je dois dire que ce film m'a laissé plutôt perplexe. Je l'ai vu un peu avant de regarder les deux suivant et j'ai... eu envie d'aller rejouer au premier pour être certaine d'avoir véritablement joué au même jeu que le titre du film... Bon, déjà à part le nom Umbrella, les virus et les gros bourrins qui tirent dans le tas de zombies, ça suit pas vraiment le principe des jeux. (Mais bon, on en veut à personne, c'est Paul Anderson qui a fait le film, il fallait donc un bon massacre comme on en fait plus si souvent).

Alice me donne une irrépressible envie de rire à chaque fois qu'elle apparait sur l'écran. Il faut dire qu'elle n'a pas un panel d'émotions très changeant.


Alice est surprise, déconcertée et troublée par l'apparition des zombies et la mort de ses amis.


Alice réfléchit


Alice est prête à en découdre, on lit en son regard la rage de vaincre.


Alice est fière d'elle et de son nouveau costume.


Alice est pas contente.


Alice et ses deux sosies attendent dans un ascenseur.

(J'ai utilisé des images de tous les films. Et je dois dire que tout comme Horatio Caine, une émotion à la fois, il ne faut pas aller trop vite et brusquer le spectateur. Enfin, je suis méchante, elle a bien deux expressions.)


Alice réfléchit à une réflexion aussi profonde et sentencieuse qu'Horatio.

(Bah elle ferme la bouche, quoi. Il y a aussi la tristesse de voir son homme mourir, mais bon. Enfin... ça fait toujours deux expressions de plus que Steven Seagal. 8D)

Bon, sans parler de Milla Jokovich qui se ballade avec sa belle robe rouge (qu'on retrouve dans le 3ème lolilol), bah c'est profond dans le jeu d'acteur. Je vais éviter de parler de Michelle Rodriguez car dans le stéréotype gros bourrin au cœur d'or, y'a pas mieux. Et les autres qui ne sont là que pour la scène apéricube.... Ah, j'oubliais les zombies... bon, eux... William a déjà tout dit.


Resident Evil Apocalypse

.... Jill et son pote le black sont aussi intéressants qu'une boite à pizza vide. Autant dire que passé les premières minutes, y'a plus rien d'intéressant à dire, c'est beau à l'extérieur, c'est vide à l'intérieur. Amen. Et puis franchement, moi je vois bien la citoyenne lambda se promener et avoir la riche idée de se promener dans une église pendant la nuit et de suivre la blondasse de service qui court sur les murs. (d'ailleurs la scène où Alice court sur les vitres de la tour avec des trucs roses autour des jambes est priceless).

Dans le mélodramaticomique, y'a..... NEMESIS ! Bon, à part à tirer dans le tas en faisant 'Tuer... tuer krrrr tuer'. Y'a pas grand chose à dire.. Juste qu'ils auraient pu éviter la scène de gros plan sur son visage quand il se rend compte que tuer des gens c'est pas bien. Ouais ouais, c'est vrai.

Le bon docteur en fauteuil roulant... est très crédible dans son rôle de père éploré. (diantre ma fille s'est fait kidnappée ! .... bon bah c'est cool, où est la machine à café ?) Limite le jeu d'acteur aurait été plus intéressant fait par un singe narcoleptique. Et le truc qui lui sert de môme (en semaine et pendant les vacances de noël elle est chez le monsieur Ashford et le reste chez le monsieur Birkin 8D). Bah... elle était aussi présente dans son jeu d'acteur que l'idée de manger végétarien (cf : suivre le mode de vie des Cullen) dans l'esprit d'un zombie.

Bon, y'a pas mal de blagues pourries, de moments inutiles. De personnages gonflants. Je rejoins William sur le fait que Carlos... bah il aurait pu rester loin et crever avec ses potes, ça aurait été un bénéfice quand même.

Mais... Y'a le major Cain (oui oui, ça s'écrit comme ça, Willy). Thomas Kretschmann, rien que ça, ça sauve le film. Un bon acteur, un accent allemand, ce qu'il faut de fourberie et de méchanceté et la scène où il se fait balancer de l'avion (oh oui, casse toi la jambe <3.... ah mais nan, ne le larguez paaas !). *nomnomnom*

Resident Evil Extinction

... bon. Ce film est mauvais. MAUVAIS. Déjà, Alice était pas mal grossbill, mais alors là c'était le pompon, quoi. Bientôt elle sera aussi fort que le Docteur Manhattan et elle pourra faire revivre tous les hommes qui sont mort parce que ben Umbrella c'est des méchants lolilol.

Le docteur est pitoyable, même pas assez crédible dans son rôle de méchant. L'autre idiot qui se fait mordre, mais surtout il ne faut pas le dire aux autres ça pourrait sauver des vies humaines, OHOHOH. Et Carlos... ben fidèle à lui même, qui ne sert à rien du tout, absolument rien du tout. (bon, la scène dramatique de sa mort, si peut-être, mais bon).

Un Wesker obèse (les effets secondaires des virus), la promotion canapé, dans tous les sens du terme, quoi. Et l'IA méchante (un air de déjà vu, là yeahsure ).

Et le.... clonage d'Alice, mon dieu....


Image de CerberusXT, Nioutaik

Cela résume le film et prouve bien la minceur du scénario, et encore...

Le scène epic du film consiste en ça. Voir 120 zombies sortir d'un container de 10m². Mais oui, mon gars, mais oui. <3

Resident Evil, suite du massacre.

... bon, déjà, Wesker n'a pas arrêté son avancée vers la pâtisserie, encore plus obèse qu'avant (sauf à un moment où il grandit de 30 cm et perd 50 kilos, muahahah il travaille pas chez Umbrella pour rien). La scène magnifique du lancé de lunettes (... je l'ai déjà vu dans un jeu, mais je ne sais plus où yeahsure), et autres massacres de guguss d'Umbrella (ouais, ils ont réussis à survivre presque 10 ans pour aller se faire tuer par Maître Yoda féminin, da).


Et en partant sur sa lancée, Anderson a décidé de faire 2 films de Resident Evil en plus pour 2012, la raison de la fin du monde est éclaircie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Birkin
{It's sheer perfection !
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: {LOL Cinématographiquement parlant ?   Mer 8 Sep - 19:20

La scène apéricubes du 1 n'a pas d'effets de surprise si l'on a vu Cube avant XD...
N'empêche, GG les scientifiques d'Umbrella. Chaque jour en allant bosser ils devaient déjouer des petits pièges mortels de ce genre, même pour aler jusqu'à la machine à café *sort*

La scène du "lancer de lunettes", est dans le remake du premier jeu sur game cube je crois, là dessus Wesker ou Redfield pourront mieux nous renseigner.

Ah oui juste pour dire: le costume du Nemesis est pourri, il fait même pas impressionnant quoi. J'avais genre totalement zappé la scène du container d'Extinction, c'est vrai que c'est violent. Lorsque Umbrella et David Copperfield travaillent de concert, c'est magique dans les containers, amen

Milla Jovovich, on aurait vraiment du la brûler lorsqu'elle jouait Jeanne d'Arc, ça aurait évité bien des trucs


_________________

merci à Jill pour les icônes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Cooper
The Death Cannot Die
avatar

Messages : 90

MessageSujet: Re: {LOL Cinématographiquement parlant ?   Mer 8 Sep - 19:57

Je n'ai jamais vu Cube, mais je vais sûrement me rattraper s'il y a des scènes dans le genre. Et ouais, les scientifiques d'Umbrella doivent avoir une formation ninja en plus de celle demandée habituellement dans les sociétés pharmaceutiques. Ou comment éliminer les stagiaires gênants. Notez que Conchita n'a pas besoin de passer des heures à nettoyer le sol, mort propre.

Elle est également dans RE5, méthode qu'utilise Wesker pour ... pour.... .... euh je suppose que c'est pour distraire Chris et Sheeva (c'est sûr qu'ils ont besoin d'être deux pour regarder des lunettes voler).

Surtout que les zombies sont sensés être intelligents et qu'ils n'ont trouvés la formule qu'une à deux heures avant. Les zombies n'ont donc pas eu l'idée d'aller ouvrir la porte... (nan, parce qu'en plus le container n'était pas fermé à clé.....). En faites c'est les stagiaires survivants qui ont leur séance bizutage.

Et d'autres abominations genre Ultraviolet. 8D (où elle tient le même role sauf avec les cheveux noirs et longs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albert Wesker
"Humanity is entirely overrated."
avatar

Messages : 272
Age (en 1998) : 38
Nationalité : Anglaise ?
Quote : " Man is least himself when he talks in his own person. Give him a mask, and he will tell you the truth. "

Who Am I
Relations ;:
Armes;:

MessageSujet: Re: {LOL Cinématographiquement parlant ?   Mer 8 Sep - 21:53

La fameuse scène du lancer de lunettes est dans RE 5, qui est une daube réusssisant le pari d'être mieux que les films : D

Merci pour vos critiques, je sais ce que je ne vais pas regarder maintenant *v*

ET PUIS WESKER OBESE. XD
Mais faut les tuer quoi.

_________________
AND STOP CALLING ME THE PRINCE OF DARKNESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stairwaytothesun.1fr1.net
William Birkin
{It's sheer perfection !
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: {LOL Cinématographiquement parlant ?   Mer 8 Sep - 22:13

Oh tu peux regarder hein, mais pas tout seul et dans un état second

sinon tu crèves


_________________

merci à Jill pour les icônes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Cooper
The Death Cannot Die
avatar

Messages : 90

MessageSujet: Re: {LOL Cinématographiquement parlant ?   Mer 8 Sep - 22:14

Je te déconseille quand même le 3. A part si c'est pour jeter des pops corns sur l'écran. Nan, parce que même accompagné, le 3, tu n'en ressors pas indemne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {LOL Cinématographiquement parlant ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

{LOL Cinématographiquement parlant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stairway To The Sun  :: HRP } The End :: Let's talk ! :: Our Story-